Archives Mensuelles: février 2012

Neige!

Lundi, Anne Herbauts, Duculot, 2004.
Publicités
Tagué

« Je veux un livre bien illustré »

Qu’est-ce que le BEAU? Tous les goûts sont dans la nature! C’est une évidence.  En librairie,  il faut parfois passer un bon moment avec une personne pour enfin saisir sa définition du beau. Plus souvent qu’autrement, il faut pas mal de couleur aux pages. Lorsque l’on présente un livre illustré en noir et blanc ou avec peu de variété de couleurs on sent l’adulte douter. Il en va de même pour les illustrations abstraites ou très originales, bref tout ce qui sort de l’ordinaire. Et pourtant! Les enfants sont  si curieux et possèdent un esprit grand ouvert. Je n’oublierai jamais ce petit bout de 4 ans qui courait vers sa mère dans la librairie avec un livre de l’artiste Tchèque Kveta Pacovska à la main en disant: « Maman! Ce livre est MERVEILLEUX! »  Oui, ils le sont, ses livres! Si l’on pense à Couleurs du jour, ce livre-accordéon qui se déplie jusqu’à couvrir 10 mètres de long.

Ou alors,  au Petit roi des fleurs dans lequel, comme souvent dans son travail,  les couleurs sont apposées en des formes distinctes sur les objets dessinés. La grande dame nous transporte à chaque fois dans des univers d’un graphisme abstrait et poétique où les trouées récurrentes du papier dans son oeuvre semblent destinées à laisser passer la lumière…

Je n’oublirai pas non plus chacun des visages du groupe d’ enfants de 8-9 ans à qui je racontais Yakouba de Thierry Dedieu, il y a quelques semaines. Tous, « scotchés » à cette histoire, à ces images en noir et blanc aux traits gras, mais combien expressives! Dans ce magnifique album, l’illustration appuie fortement l’intensité du propos. Yakouba doit faire face au passage adulte, réussir l’épreuve qui consiste à chasser seul un lion. S’il revient sans la dépouille de la bête, il sera rejeté par les siens. Mais voilà que l’animal qu’il rencontre est déjà blessé, il aura donc une décision à prendre: achever le lion déjà très faible pour y gagner un faux honneur ou bien lui laisser la vie sauve et affronter les siens. L’illustration, ici, impose une intensité émotionnelle très efficace. Impose même, je dirais, le silence. Mais une fois le livre terminé, les réflexions et les questions des jeunes arrivent spontanément. L’oeuvre aura touché  son public.

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants aiment qu’on leur présente des oeuvres différentes, audacieuses et qui font hommage à leur intelligence. Je crois que les adultes doivent faire preuve d’ouverture et comprendre que le noir et blanc, l’originalité, ce qui sort de l’ordinaire puisse être aimé des jeunes. Et que sortir de nos zones de confort fait du bien. Du moins, cela nous amène toujours ailleurs, un peu plus loin…

Couleurs du jour, Kveta Pacovska, Les Grandes Personnes.

Le petit roi des fleurs, Kveta Pacovska, Nord-Sud.

Yakouba, Thierry Dedieu, Seuil Jeunesse.

Tagué

Une bouteille à la mer de Gaza… Et peut-être jusqu’ici?

En visitant  le blogue « Sous un pissenlit » que j’adore! (http://sousunpissenlit.wordpress.com), j’ai découvert la bande annonce du film adapté du roman de Valérie Zénatti Une bouteille dans la mer de Gaza. Un roman fort et bouleversant que j’ai beaucoup aimé, impossible à oublier!

Impatiente de voir la version cinématographique!

Tagué , ,